ModelleisenbahN

Accueil > La conception > Le fil à mémoire > Prototype de moteur d’aiguille : détection de fin de course par rupteur (...)

Prototype de moteur d’aiguille : détection de fin de course par rupteur rotatif

Un climat tendu

publié par Jean-Luc, le lundi 29 octobre 2012

La seconde alternative évoquée dans « Prototype de moteur d’aiguille, des pistes pour ajouter la détection de fin de course » consiste à utiliser ce microrupteur.

JPEG - 13.6 ko
Microrupteur rotatif

Le moteur est assez facile à construire, il suffit de souder un « U » sur la palonnier qui va venir coiffer le levier. Comme le microrupteur fait contact avec un angle de 10° de part et d’autre de la position médiane, la détection est assurée.

cette vidéo montre le moteur décapsulé

Fonctionnement décapsulé

et celle-ci le moteur en fonction

Fonctionnement vu de dessous

Contre toute attente, le mécanisme fonctionne. Soit le ressort de rappel du microrupteur a une force inférieure à celle annoncé par le constructeur, soit le FAM a une force supérieure. Toutefois, la tension est importante et le mouvement hésitant. On note aussi une pause au milieu. En effet au début du mouvement, la force de rappel du microrupteur s’oppose à celle du ressort. L’effort est donc moindre pour le FAM. Une fois le point milieu passé, la force de rappel du microrupteur et celle du ressort s’ajoutent et le FAM peine à terminer le mouvement.

Pour finir une vidéo de l’aiguille

Fonctionnement de l’aiguille

A noter un embrouillamini dans la connectique du microrupteur. La documentation est peu claire et contradictoire. Comme j’ai négligé de tester avant de le souder, il y a comme un problème. Comme cette solution ne sera pas retenue, je ne vais pas creuser.

Répondre à cet article

Les thèmes

Archives

Informations

ModelleisenbahN | publié sous licence Creative Commons by-nc-nd 2.0 fr | généré dynamiquement par SPIP & Blog'n Glop