ModelleisenbahN

Accueil > La conception > Le fil à mémoire > Prototype de moteur d’aiguille

Prototype de moteur d’aiguille

Une première construction sans détection de fin de course

publié par Jean-Luc, le jeudi 11 octobre 2012

Les aiguilles visibles du réseau seront animées par des moteurs à FAM. Un premier avantage est le faible coût du dispositif. Dans un premier temps, j’avais prévu de garder les aiguille Arnold intactes en raccordant le moteur placé sous la table. Cela tirait un trait sur le 2e avantage de ce type de moteur : le déplacement lent. En effet, à l’intérieur de l’aiguillage, le levier déplace un petit ressort qui compressé en position centrale et détendu dans les deux positions extrêmes. Il en résulte un mouvement rapide avec un tic caractéristique.

Or, comme une bonne partie de ces aiguilles a été achetée d’occasion, le ressort est parfois assez fatigué. De plus, les pistes qui servent à connecter l’alimentation vers les voies et le cœur de l’aiguille peuvent être oxydées. Les aiguille sont donc assez peu fiables si je les laisse dans leur état d’origine.

J’ai donc pris la décision de les modifier. L’opération consiste à retirer la plaque métallique qui protège le ressort et le mécanisme de connexion électrique et à retirer également ces derniers. Ensuite on soude des fils entre les connexions et un fil sur le coeur de l’aiguille pour le ré-alimenter. Évidemment, l’aiguille perd sa fonction de coupure automatique des voies de garage et il faudra ré-alimenter le cœur séparément au moyen d’un relai.

Sur l’aiguille Arnold les lames sont d’une seule pièce. Un trou de 1mm de diamètre a été percé au centre de la pièce qui réunit les deux lames. Le moteur manœuvre, via un palonnier, une tige qui passe par ce trou.

PNG - 16.6 ko
Prototype de moteur d’aiguille
Sur la partie longue du palonnier, une tige commande les lames de l’aiguille. Le fil à mémoire, à droite, agit sur la palonnier et l’amène dans la position rouge. Un ressort de rappel, à gauche, ramène la palonnier en position verte lorsque le fil à mémoire se détend.

Une vidéo vaut mieux qu’un long discours.

Le moteur mesure 60mm sur 22mm et se monte avec la plus grand dimension dans le sens de la voie, ce qui permet d’en implanter 2 sur des voies parallèles, et a une épaisseur de 13mm mais une version plus fine est possible avec des entretoises de 5mm.

L’étape suivante consiste à ajouter une détection de fin de course.

Répondre à cet article

Les thèmes

Archives

Informations

ModelleisenbahN | publié sous licence Creative Commons by-nc-nd 2.0 fr | généré dynamiquement par SPIP & Blog'n Glop