ModelleisenbahN

Accueil > Les auteurs > Jean-Luc

Jean-Luc

Articles de cet auteur

Envoyer un message

Articles de cet auteur

Le capteur EE-SY193 d’OMRON

J’ai reçu 16 capteurs EE-SY193 la semaine dernière et, bien entendu, la première chose que j’ai faite ce week-end est d’en monter un sur une breakout board de ma fabrication pour examiner son fonctionnement. Le composant est petit mais pas au point de poser des problèmes de soudage.
Ce capteur et 6 de ses semblables doivent trouver sa place sur la carte de commande du pont tournant. Il permettra de lire une roue codeuse absolue afin de connaître la position absolue du pont comme expliqué dans (...)

Jean-Luc | 11.01.2014 | Pas de commentaires | Journal de bord

Le pont tournant PECO NB-55 (1)

Ouverture de boîte

Pour construire le pont tournant du dépôt de Messingrohrstadt j’ai décidé de partir du kit proposé par PECO. En effet, l’offre de pont tournant en N, c’est à dire le modèle proposé par Fleischmann et le modèle Arnold que l’on trouve facilement d’occasion, est plutôt axée sur des grands dépôts avec des longueurs de pont de 180mm et plus, soit 28m. Ces grands ponts ne conviennent pas pour le modeste dépôt de mon réseau.
D’autres sociétés proposent des ponts de plus faible longueur mais je trouve l’absence de (...)

Jean-Luc | 11.01.2014 | 4 commentaires | Le dépôt

Pont tournant et moteurs pas-à-pas
Détection du zéro du pont tournant

Un moteur pas-à-pas employé seul ne permet pas de connaître sa position à la mise sous tension du système. Nous allons examiner les solutions qui s’offrent à nous pour connaître la position du pont. Dans ce qui suit, le Z est le zéro du pont, ceci afin de ne pas la confondre avec la valeur 0. Quelques remarques préliminaires sur les moteurs pas-à-pas
Un moteur pas à pas bipolaire, si on le pilote par pas entiers, accomplit sa rotation via l’application sur ses bobines d’un courant positif ou négatif (...)

Jean-Luc | 8.01.2014 | Pas de commentaires | La technologie

Pont tournant et moteurs pas-à-pas
L’algorithme de rotation du pont tournant

Après avoir présenté le matériel nécessaire au pilotage du moteur pas-à-pas par µPas et le choix de la DRV8824 de Pololu pour sa meilleure résolution et la fluidité de mouvement qui en résulte, il est temps de se pencher sur l’algorithme qui permet de décider du sens de rotation et de la décomposition du mouvement en phase d’accélération, en régime permanent et en phase de décélération.
Calcul du sens de rotation pour le plus court chemin
Le pont est bien évidemment orienté. C’est à dire que les positions p (...)

Jean-Luc | 1er.01.2014 | 2 commentaires | La technologie

pont tournant et moteurs pas-à-pas
Mise en œuvre de la DRV8824 pour un pont tournant

Pour les essais de la DRV8824, le moteur reste le même que celui employé dans « Mise en œuvre de l’EasyDriver v4.4 pour un pont tournant » avec 400 pas par tour. La latte de bois a été remplacée par un tasseau d’un longueur un peu plus faible dans le but de pouvoir charger le pont avec une masse équivalente à celle d’une locomotive en H0 afin d’observer le comportement en charge.
Les possibilités offertes par la DRV8824
En combinant les 400 pas par tour du moteur et les 32µPas du Ti DRV8824, on arrive à (...)

Jean-Luc | 24.12.2013 | 25 commentaires | La technologie

pont tournant et moteurs pas-à-pas
La DRV8824 de Pololu

Les essais avec l’EasyDriver v4.4 n’ont pas donné entière satisfaction. En effet, 8 micros-pas par pas ne semblent pas suffisants pour un mouvement fluide à très faible vitesse. Nous examinons aujourd’hui une seconde breakout board qui donnera peut-être de meilleurs résultats. Présentation de la DRV8824 de Pololu
La DRV8824 de Pololu est une autre candidate pour le pilotage des moteurs pas-à-pas par micro-pas. Cette Breakout Board intègre un circuit intégré Texas Instruments DRV8824 ainsi que les (...)

Jean-Luc | 16.12.2013 | Pas de commentaires | La technologie

Test des LED RGB WS2812B

J’ai reçu 10 exemplaires de ces LED la semaine dernière. J’avais préparé un circuit imprimé pour faire des essais. Le circuit représente une aiguille sur le TCO et les LED sont implantées à raison de 4 pour 3cm en X (soit un pas de 7,5mm) et 4 pour 2cm en Y (soit un pas de 5mm). De cette manière les LED tombent sur les intersections du cadre tactile.
J’ai tiré le circuit imprimé hier et soudé les LED.
Cet élément va venir prendre place dans le prototype de TCO que je suis en train de construire.
Je (...)

Jean-Luc | 9.12.2013 | Pas de commentaires | Journal de bord

pont tournant et moteurs pas-à-pas
Mise en œuvre de l’EasyDriver v4.4 pour un pont tournant

Voici le compte rendu de quelques essais de mise en œuvre avec l’objectif de motoriser un pont tournant.
Le matériel
Afin d’avoir la meilleure résolution possible, le moteur pas-à-pas bipolaire choisi est un moteur 400 pas par tour vendu par Selectronic. Il s’agit de ce modèle.
Ce moteur est prévu pour être alimenté en 12V. Les bobines ont une résistance de 40Ω et par conséquent chaque bobine consomme 300mA. Le couple de maintien est de 3,5 kg/cm.
J’ai fixé sur l’arbre une latte en bois de 40 cm de (...)

Jean-Luc | 9.12.2013 | Pas de commentaires | La technologie

Pont tournant et moteurs pas-à-pas
L’Easydriver v4.4

Cet article fait suite à mes premiers essais de pilotage des moteurs pas-à-pas pour construire un point tournant qui n’avaient pas été couronnés de succès.
Pour rappel, l’objectif est de mettre en œuvre la motorisation d’un pont tournant avec un moteur pas-à-pas bipolaire sans réduction mécanique. On trouve dans le commerce des moteurs pas-à-pas à 200 pas ou 400 pas par tour. Vous trouverez les informations de base dans l’article Wikipédia mais surtout dans cet excellent article de Nicolas Marchildon que (...)

Jean-Luc | 7.12.2013 | Pas de commentaires | La technologie

Manœuvre des aiguilles en analogique avec des servo-moteurs
Témoins de positions : la mise en œuvre

Nous avons vu la technique du Charlieplexing dans « Témoins de positions : le Charlieplexing », nous allons maintenant l’appliquer à un système à 5 broches de pilotage et 16 LED puis l’intégrer dans notre application. Charlieplexing des 16 LED témoins [1]
Le schéma pour allumer 16 LED est le suivant.
On peut noter que le schéma est incomplet. En effet, avec 5 broches, il est possible de piloter 20 LED. Ici les couples de broches 0-3 et 1-4 sont manquants et nous n’allons donc pas les placer dans (...)

Jean-Luc | 3.12.2013 | 11 commentaires | Manœuvre des aiguilles avec

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70

Les thèmes

Archives

Informations

ModelleisenbahN | publié sous licence Creative Commons by-nc-nd 2.0 fr | généré dynamiquement par SPIP & Blog'n Glop