ModelleisenbahN

Accueil > Les auteurs > Jean-Luc

Jean-Luc

Articles de cet auteur

Envoyer un message

Articles de cet auteur

Manœuvre des aiguilles en analogique avec des servo-moteurs
Commande du servo-moteur par bouton poussoir

Nous allons maintenant ajouter un bouton poussoir pour commander le mouvement du servo-moteur. Cet article fait suite à « Mise en œuvre d’un servo-moteur ».
Le système fonctionnera de la manière suivante : Lorsque le servo-moteur est dans une des positions extrêmes, une pression sur le poussoir donnera au servo-moteur une vitesse lui permettant de gagner l’autre position extrême. Lorsque le servo-moteur est en mouvement, une pression sur le bouton inversera la vitesse.
Mise en œuvre du bouton (...)

Jean-Luc | 11.11.2013 | 31 commentaires | Manœuvre des aiguilles avec

Manœuvre des aiguilles en analogique avec des servo-moteurs
Mise en œuvre d’un servo-moteur

L’Arduino c’est à la fois une carte équipée d’un microcontrôleur et un environnement logiciel qui fournit à l’utilisateur des fonctions pour manipuler le matériel de manière plus simple que s’il devait mettre en œuvre le micro-contrôleur à partir de rien.
L’Arduino se programme en langage C et quelques fois en C++. Le C est un langage de programmation très populaire, notamment sur les systèmes embarqués, c’est à dire les systèmes informatiques intégrés dans un procédé dans le but de le piloter.
Un (...)

Jean-Luc | 10.11.2013 | 8 commentaires | Manœuvre des aiguilles avec

Manœuvre des aiguilles en analogique avec des servo-moteurs
Description du système

Une petite récréation par rapport à la construction de mon réseau. Je bricole un peu d’Arduino avec ma fille pour animer des petits robots. Et qui dit robots dit servo-moteurs. Il se trouve que c’est aussi lié au modélisme ferroviaire, d’où la présence de cet article sur mon blog.
En effet, l’Arduino me semble être une excellente solution pour mettre en œuvre des systèmes électroniques et électro-mécaniques sophistiqués sur un réseau. La manœuvre des aiguilles via des servo-moteurs en est un exemple qui (...)

Jean-Luc | 10.11.2013 | Pas de commentaires | Manœuvre des aiguilles avec

Début d’application avec le TPIC6B595

Après la rédaction de l’article « L’architecture électronique du cadre tactile », j’ai rapidement mis les composants sur la breadboard et programmé la gestion des LED IR. Pour les besoins de l’expérimentation, j’ai remplacé les LED IR par des LED classiques.
La place disponible sur la breadboard ne permet pas de mettre plus de 3 registres à décalage TPIC6B595 et 24 LED mais 3 TPIC en série suffisent pour vérifier que le montage fonctionne. Le logiciel lui est écrit pour 32 LED, ce qui explique la pause (...)

Jean-Luc | 30.10.2013 | Pas de commentaires | Journal de bord

Le TCO
L’architecture électronique du cadre tactile

La commande des 32 LED IR du TCO et la lecture des 32 phototransistors IR nécessiterait 64 entrées / sorties numériques sur le micro-contrôleur de pilotage. Les entrées / sorties n’étant pas disponibles en telle quantité, il est nécessaire de disposer d’une interface. La solution la plus logique est d’utiliser une séries de registres à décalage (RàD), à la fois pour commander les LED IR et pour lire les phototransistors.
Les RàD sont des circuits intégrés de 16 à 20 broches selon les modèles. Il s’agit (...)

Jean-Luc | 26.10.2013 | Pas de commentaires | Le TCO

Platine d’adaptation HE10 vers RJ45

Dans les plans initiaux, le bus CAN traction ainsi que les autres signaux qui interconnectent le contrôleur central aux cartes 4 alimentations est porté par une nappe de 14 conducteurs au pas de 1,27mm. Cette nappe comporte donc 3 paires de conducteurs pour véhiculer en différentiel :
le bus CAN traction
le signal de synchronisation des PWM
le signal de synchronisation de la mesure de vitesse
Les 8 autres conducteurs sont alloués à l’alimentation des transceivers CAN, qui sont découplés de (...)

Jean-Luc | 21.10.2013 | Pas de commentaires | Journal de bord

Le TCO
Expérimentation de barrière infra-rouge

Le TCO comportera donc 32 barrières infrarouge disposées en X avec un pas de 3cm et en Y avec un pas de 2cm. Chaque barrière est constituée d’une LED infrarouge (IR) et d’un phototransistor IR. Il n’est ni souhaitable ni possible que les 32 barrières soient alimentées simultanément.
Pas souhaitable parce que chaque LED IR va baver sur les phototransistors IR de ses voisines. Si les LED IR sont alimentées en permanence, l’interruption de faisceau ne sera pas détectable car les LED voisines illumineront (...)

Jean-Luc | 19.10.2013 | Pas de commentaires | Le TCO

Le TCO
Quelques réflexions

Le TCO, pour Tableau de Contrôle Optique, est en modélisme ferroviaire détourné de l’usage de son grand frère. En effet les TCO des postes d’aiguillage ou des postes de commande centralisés ne servent qu’à l’affichage de l’état du réseau alors qu’en modélisme, ils servent aussi à la commande des aiguilles, des dételeurs, etc.
Il y a quelques temps, le TCO n’était pas dans mes priorités, j’avais d’autres chats à fouetter. Les choses ont changé avec la réalisation de la carte de pilotage des servo-moteurs mais (...)

Jean-Luc | 5.10.2013 | 2 commentaires | Le TCO

Tension hachée et pertes par effet Joule (3)

Annexe technique : les équations en conduction discontinue

Voici maintenant les équations du courant dans le moteur ainsi que le calcul des pertes par effet Joule pour la conduction discontinue. L’article suivant traitera de la conduction continue.
On rappelle les grandeurs manipulées :
U0 — la tension d’alimentation du moteur ;
VD — la tension de seuil de la diode roue libre ;
E — la force contre-électromotrice ;
L — l’inductance du moteur ;
R — la résistance du moteur ;
T — la période de la PWM ;
h — le rapport cyclique de la PWM ;
hc — le (...)

Pierre, Jean-Luc | 1er.10.2013 | Pas de commentaires | Tension hachée et pertes (...)

La première carte 6 servos est montée

J’ai terminé ce soir le montage de la première carte 6 servos. Il y a eu quelques anicroches.
Tout d’abord une erreur de brochage des transistors de puissance BD680 m’a forcé à inverser 2 des broches en les tordant en hélice. Pour je ne sais quelle raison, j’avais ajouté à la bibliothèque de composants un boîtier TO-126 dont les broches 2 et 3 étaient inversées. Ça se fait assez facilement mais c’est un peu rageant de tomber sur ce genre d’erreur alors que j’avais vérifié cette carte des dizaines de fois (...)

Jean-Luc | 21.09.2013 | Pas de commentaires | Journal de bord

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70

Les thèmes

Archives

Informations

ModelleisenbahN | publié sous licence Creative Commons by-nc-nd 2.0 fr | généré dynamiquement par SPIP & Blog'n Glop