ModelleisenbahN

Accueil > En bref > Changement de voie

Changement de voie

Jeu de mots bien involontaire :)

publié par Jean-Luc, le mercredi 31 octobre 2012

Pour des raisons historiques, j’avais opté pour de la voie Arnold. En effet, j’avais en stock depuis 20 ans quelques aiguilles et rails représentant environ 1/4 de la voie nécessaire pour la construction de mon réseau.
Je trouvais cette voie assez réussie, notamment le brunissement des rails et le profil autonettoyant, deux caractéristiques qui avaient motivé mon choix à l’époque. De plus, on trouve de nombreuses occasions à prix très bas, notamment les aiguilles. Toutefois les rails flexibles sont plus difficiles à trouver car ils sont par nature à usage unique. J’avais donc écumé eBay (fr et de) pour me procurer les rails manquants.

Alors quoi ?

Alors de l’eau à coulé sous les ponts et mon analyse a changé. Examinons les points suivants.

Voie flexible vs coupons de rails

La plupart des fabricants grand public propose de la voie en coupons. L’assemblage est rapide et facile pour peu que la géométrie du réseau corresponde à un assemblage exact de coupons. Selon les fabricants le système de rails est plus ou moins riche. Arnold propose un assortiment assez peu riche avec 4 rayons de courbure (192, 222, 400 et 430 mm), 2 aiguilles gauche et droite, 2 aiguilles courbes qui correspondent au petits rayons des rails courbes et quelques droits, en tout une vingtaine de référence.

L’avantage évident de la voie en coupon est la possibilité de monter temporairement un réseau jouet dans un coin de pièce. Par contre si l’on se place dans l’optique de réaliser un réseau fixe, les inconvénients de la voie en coupons sont nombreux :

  • La planification doit être rigoureuse alors qu’avec des rails flexibles, on adapte au montage et on coupe in situ ;
  • La continuité électrique nécessite de souder beaucoup plus d’éclisses ou bien beaucoup plus de fils de feeder ;
  • La voie en coupons est plus chère au mètre ;
  • La pose n’est pas si facile car il n’est pas aisé d’aligner parfaitement les rails droits ;
  • À cause des angles stéréotypés des rails courbes, Les réseaux ont un aspect géométrique.

Dès que l’on veut laisser libre court à son imagination, la voie flexible s’impose est c’est aussi vrai pour un réseau réalisé avec des coupons car il est rare d’avoir des raccordements exacts.

Réalisme de la voie

Que ce soit Minitrix, Arnold ou Fleischmann, la voie est en code 80 [1] soit 2,032mm de haut. En grandeur, cela donne une hauteur de 32 cm environ. Or, les rails font plutôt une quinzaine de centimètres de haut. Par conséquent le code 40 est à l’échelle, le code 55 est assez proche et le code 80, pas du tout.

À cela il faut rajouter la géométrie des aiguilles, Arnold n’est pas la panacée en la matière, les aiguilles sont courtes avec un angle de 15°. On retrouve les même cotes chez Fleischmann ou Minitrix. Arnold n’a donc pas le monopole de la voie jouet.

Le métal de la voie

La plupart des autres marques sont dans un alliage de type maillechort, la voie Arnold est en acier. L’acier pose 2 problèmes :

  • la soudure pour raccorder un feeder est plus difficile que sur le Maillechort [2] ;
  • il rouille.

Concernant ce dernier point, je pensais être à l’abri de l’oxydation car le réseau est installé dans la maison et non dans une cave ou un garage. Malheureusement, il est à proximité d’une fenêtre de toit qui se trouve assez souvent ouverte en été, notamment la nuit, pour rafraichir la maison. La nature de la nuit étant d’être froide et humide, j’ai découvert avec horreur les premiers points de rouille sur les flancs des rails il y a un mois.

Et donc ?

J’ai décidé de changer de voie. Je vais revendre mon stock de rails Arnold et les remplacer par du PECO code 55. Cette voie est très populaire pour son réalisme mais elle est aussi meilleur marché que celle des autres marques. Elle est par ailleurs très solide car la base des rails est complètement incluse dans le plastique.

J’ai donc refait un dessin du réseau, que je présente dans « Le tracé en PECO code 55 », avec du PECO code 55.

Notes

[1Le code désigne la hauteur du profil du rail. Il s’agit d’une mesure en milliers de pouces. Du code 80 correspond donc 80 x 25,4 (un pouce en millimètre) / 1000 = 2,032 mm. En N, on trouve du code 80, du code 55 et du code 40. Il faut savoir que tour le matériel ne passera pas sur du code 40. Pour le code 55, ça dépend. En ce qui concerne le code 55 PECO, la hauteur de rail utile à l’intérieur est de 1,07 mm alors que la hauteur de rail utile de la voie Arnold est de 1,15mm. Il n’y aura donc aucun problème sur la voie PECO code 55

[2Pour avoir soudé des dizaines de fils sur des rails Arnold, je confirme que c’est difficile mais pas infaisable

1 Message

  • Changement de voie 9 décembre 2013 21:20

    Bonsoir, merci pour ces explications très claires. Je vais donc utiliser de la voie Peco 55 pour mon futur réseau.

    repondre message

Répondre à cet article

Les thèmes

Archives

Sites référencés

Informations

ModelleisenbahN | publié sous licence Creative Commons by-nc-nd 2.0 fr | généré dynamiquement par SPIP & Blog'n Glop